Nous sommes le 24 Novembre 2017, 22:28




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
 Ophiocordyceps superficialis 
Auteur Message
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Novembre 2008, 21:33
Messages: 244
Localisation: Les Ternes (Cantal)
Message Ophiocordyceps superficialis
––Ophiocordyceps superficialis (Peck) G.H. Sung, J.M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora 2007 :



Fichier(s) joint(s):
Cordyceps in si.JPG
Cordyceps in si.JPG [ 54.47 Kio | Vu 3141 fois ]


Fichier(s) joint(s):
Asques C.superficialis-redim800.JPG
Asques C.superficialis-redim800.JPG [ 40.21 Kio | Vu 3140 fois ]


Je profite d’un peu de temps libre pour partager avec ceux que les champignons sur insectes intéressent, une récolte qui date de Septembre dernier.

Je prospectais dans une prairie humide de la commune de Neuvéglise (15), type de milieu où, en homme des bois, je me rends habituellement peu. Je cherchais des petits Asco sur branches mouillées, lorsque mon regard fut attiré par ce que je prenais au départ pour hymenostilbe muscaria, anamorphe de O."cf. forquignonii", que je récolte assez régulièrement dans tous les types de milieux. En déterrant délicatement le champignon, je me rendais rapidement compte que l’insecte n’était pas une mouche, mais il était trop sale pour que je puisse ébaucher une identification. En cherchant autour, j’en récoltais un autre.

Dans ces moments-là, n’importe qui pratiquant la mycologie, peut imaginer le plaisir que procure la récolte d’un champignon que l’on pressent rare. Je ne me souvenais pas avoir lu une description de Cordyceps correspondant à ma récolte, j’appelais donc mon ami Jean Pierre Dechaume, qui avait dans le Morvan déterré quelques mois auparavant O.entomorrhiza pour qu’il me remémore sa récolte. Comme je le pensais, cela ne collait pas avec O.entomorrhiza.

Une fois arrivé dans mon bureau, je pris le plus grand soin à dégager l’insecte. Plus je le découvrais et plus je pensais voir un forficule, plus communément nommé perce ou pince oreilles selon les régions de France. Bien incapable de mettre un nom sur le champignon, je rédigeai donc une fiche de récolte pour Jean Mornand, en notant Cordyceps sp sur forficule.

Quelques jours après je retournai sur la station, et j’eus la chance de récolter en tout, une vingtaine de spécimens. Plus j’étudiais les insectes sous ma bino, et plus j’avais des doutes sur ce que j’avais pris au départ pour une larve de pince oreille. Internet est un outil critiquable sur bien des points, mais présente l’avantage de faciliter l’accès aux personnes compétentes. En surfant sur les sites d’entomologie j’avais eu l’occasion de découvrir celui d’André Lequet (Les pages entomologiques). Je contactai donc ce dernier, pour avoir son avis de spécialiste à partir de quatre photographies réalisées par Jean Pierre Dechaume et par moi-même. Sa réponse ne tarda pas et fut la suivante :

« Avant toutes choses je rappelle qu'il y a 35.000 espèces d'insectes en France, et donc autant de larves, sans parler des très fréquentes variations morphologiques suivant les stades larvaires ! Vous l'aurez compris, en entomo il est souvent plus facile de dire ce que ce n'est pas ... que ce que c'est ! Présentement il ne s'agit pas d'un forficule, et là je suis formel ! Je suis tout aussi formel en disant qu'il s'agit d'une larve d'insecte. Cela dit, je pense à une larve campodéiforme de "Staphylin" (1500 espèces en France !). A l'appui de cette hypothèse la première photo montre l'extrémité abdominale de la bestiole avec un "pygopode" central bien développé (sorte de "béquille") encadré de 2 urogomphes segmentés. Sur l'avant dernière on voit bien les mandibules falciformes d'un prédateur. »

A sa demande, sa détermination fut confirmée par Alain Ramel qui m’écrivit :

« La présence de fortes pointes mandibulaires et d'urogomphes terminaux indiquent bien une larve de Staphylinide...on ne peut aller plus loin avec ces photos... »

Voici les quatre photographies qui ont permis aux entomologistes de déterminer le genre des insectes parasités :

Anamorphe sur Staphylinide :

Fichier(s) joint(s):
anamorphe-redim800.JPG
anamorphe-redim800.JPG [ 52.58 Kio | Vu 3140 fois ]


Larve de Staphylinide parasitée :

Fichier(s) joint(s):
Insecte-redim800.JPG
Insecte-redim800.JPG [ 45.79 Kio | Vu 3140 fois ]


Mandibules falciformes des insectes porteurs :

Fichier(s) joint(s):
insectes2-redim800.JPG
insectes2-redim800.JPG [ 34.47 Kio | Vu 3140 fois ]


Staphylinide parasité par Ophiocordyceps superficialis :

Fichier(s) joint(s):
Télémorphe-redim800.JPG
Télémorphe-redim800.JPG [ 60.32 Kio | Vu 3139 fois ]



J’avais donc comme je le pressentais tout faux… Je contactais Jean Mornand dans la foulée, pour lui faire part de la détermination des deux entomologistes que je remercie au passage. Ce dernier m’avoua qu’il doutait également que les insectes soient des forficules, et que le fait que nous soyons en présence de staphylins, donc de Coléoptères, faciliterait probablement la détermination. Les pince-oreilles ne conduisaient à rien, j’espérais que les « diables noirs » permettraient à Jean de mettre un nom sur ma récolte.

Ce fut chose faite rapidement, Jean Mornand détermina O.superficialis, et Christian Lechat à qui j’avais également envoyé du matériel, le confirma quelque temps après. Aux dernières nouvelles, Christian Lechat qui est parvenu à obtenir les anamorphes de ceux sur Diptères (O. "cf. forquignonii") et Hyménoptères (O.sphecocephala), n’est pas encore arrivé à l’obtention de l’imparfait pour O.superficialis.

Macroscopiquement ce « Cordyceps » présente des parties fertiles en forme de sphères qui se répartissent souvent de manière disharmonieuse au sommet du stroma. La forme de la tête dépend du nombre d'ascomes qui varie grandement d’un spécimen à l’autre, quel que soit le stade de maturité. Les dimensions sont assez variables, et se situent pour cette vingtaine de récoltes dans une fourchette de 1 à 3,5-4 cm, stipe et capitule comprise. La tête mesure 2-5 (6) x 1,5-2,5 mm. Le stroma est blanchâtre, les ascomes sub-concolores à jaune pâle orangé.

Sur le plan microscopique, les Asques mesurent 200 x 6µ, les spores se segmentent en fragments de 18-30 x 2µ.

En ce qui concerne l’écologie, le site de récolte se trouve ici être une prairie très humide ou coule un petit ruisseau bordé de Salix. Enterrés, les « Cordyceps » se confondent parfaitement avec les radicelles des saules et des plantes avoisinantes, ce qui les rend difficiles à déceler et à extraire sans endommager les insectes porteurs.

Les staphylins sont des insectes qui apprécient les milieux humides et dont les larves se développent entre autres, dans l’humus ou le bois pourri. Ici, ils étaient tous regroupés, soit dans le sol, soit dans les branches de saules en décomposition. La configuration de la station est particulière. Il s’agit d’une prairie ou se trouve une source assez abondante. Quelle que soit la saison, elle reste très marécageuse, mais est peu sujette aux phénomènes de ruissellements en période de crue. Les débris ligneux ne sont donc pas emportés par l’eau, et pourrissent au sol, offrant ainsi probablement aux Staphilinides ce dont ils ont besoin pour proliférer.

Je ne manquerai pas de revisiter cette station l’année prochaine, car l’hypothèse d’y récolter à nouveau cette espèce peut-être nouvelle pour la France, me semble probable.

O.superficialis in situ et macro, fragments de spores et anamorphe sur larve de Staphylinide :

Fichier(s) joint(s):
C.superficialis et anamorphe sur Staphylinides-redim800.JPG
C.superficialis et anamorphe sur Staphylinides-redim800.JPG [ 95.11 Kio | Vu 3140 fois ]


Récapitulatif de la récolte :

Date et lieu : 15/09/2010 sur la commune de Neuvéglise (Cantal)
Coordonnées GPS : 44°54’41’’N ; 3°00’02’’E
Altitude : 878 mètres
Nombres d’exemplaires avec les anamorphes : 20 en 4 passages sur la station (dernière photo).
Milieu : Prairie marécageuse
Substrat : Sol et bois de Salix pourrissant
Hôte : Staphylinus sp
Leg : G.Girod
Déterminateur : Jean Mornand
Herbier : Jean Mornand (JM1041A)

Station :

Fichier(s) joint(s):
Station.JPG
Station.JPG [ 150.95 Kio | Vu 3140 fois ]


Je profite de cet article pour remercier Christian Lechat pour ses mises en cultures de O.superficialis, O. « cf.forquignonii » et O.sphecocephala, Jean Mornand pour le travail de détermination qu’il réalise sur un grand nombre d’espèces « Cantaliennes », sans oublier Jean Pierre Dechaume et Rémi Péan qui répondent toujours présents à mes nombreuses sollicitations.


11 Janvier 2011, 09:15
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Novembre 2008, 23:55
Messages: 2063
Localisation: La Grande Verrière MORVAN 71
Message Re: Ophiocordyceps superficialis
Mon petit Gérard,
Jolie présentation sérieuse, pointue comme les mandibules falciformes, les urogomphes et le pygopode ( j'ai recopié),
présentation qui me donne envie d'aller m'embourber dans mes tourbières à Salix... Une fois pris, je serai bien obligé de regarder au sol... au lieu de toujours contourner ces pièges mouvants.
Bonne journée à tous
jean pierre


11 Janvier 2011, 10:33
Profil
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Novembre 2008, 00:20
Messages: 42
Localisation: Les Ponts de Cé 49
Message Re: Ophiocordyceps superficialis
Bravo Gérard ..................... et tu vois ça donne des idées à Jean-Pierre

Amitiés.

Alex.


11 Janvier 2011, 17:33
Profil
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Novembre 2008, 00:53
Messages: 1129
Localisation: Sorges
Message Re: Ophiocordyceps superficialis
Bonjour Gérard,
Passionnant tes recherches.
Je signale à tous que, motivés par les découvertes de Gérard, Jean Mornand qui fêtera ses 85 ans la semaine prochaine prépare un article descriptif, sur les Cordyceps français liés aux "insectes". Cet article sera publié cette année ou début de l'année prochaine.
Gérard et moi participons modestement à ce travail.
Encore bravo Gérard pour ton savoir-rechercher.
Malgré nos recherches, hormis militaris commun chez nous, les découvertes sont minces, sauf un trouvé par moi-même avec Alex en une dizaine d'exemplaires de taille à peine un mm sur un "insecte" indéterminé.
Il est certainement nouveau pour la France mais rien ne correspond dans la littérature.
Nous consultons.
Si vous avez des récoltes curieuses, nous sommes preneurs.
Rémy


12 Janvier 2011, 09:03
Profil Site Internet

Inscription: 05 Janvier 2009, 09:04
Messages: 33
Localisation: 66 et 43 (vacances scolaires)
Message Re: Ophiocordyceps superficialis
Fichier(s) joint(s):
Cordyceps spherocephala.jpg
Cordyceps spherocephala.jpg [ 33.92 Kio | Vu 3001 fois ]

Autre Cordyceps récolté dans le livradois, bois de sapins.

JL Jalla

_________________
J.L. Jalla


14 Janvier 2011, 17:46
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by Vjacheslav Trushkin for Free Forums/DivisionCore.
Traduction par: phpBB-fr.com