Nous sommes le 25 Novembre 2017, 06:05




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
 Champignon de la semaine 41, prunuloides, arvalis... 
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Novembre 2008, 23:55
Messages: 2063
Localisation: La Grande Verrière MORVAN 71
Message Champignon de la semaine 41, prunuloides, arvalis...
Dans les prés moussus, les vieilles pâtures en lisière des bois de châtaigniers de mon Morvan du sud, dans ces quelques prairies qui ont échappé à la hargne des planteurs de "douglas", entolomes, hygrophores, dermolomes, porpolome et géoglosses se bousculent avant le froid pour exprimer leur rutilance ou leur discrétion...
Je veux vous présenter deux de ces amis, qui non contents d'être rares, ne font rien pour se mettre en évidence.
J'avais déjà trouvé une fois ou deux il y a plus de quinze ans Entoloma prunuloides.
Fichier(s) joint(s):
Entoloma-prunuloides-.jpg
Entoloma-prunuloides-.jpg [ 142.9 Kio | Vu 908 fois ]
Nous venons de le revoir, en assez grand nombre, et malgré son aspect peu évident, j'ai cru le reconnaître. Entolome fort parmi les petits bleus et bruns des prairies, peu coloré, de beige à gris, comme un gros inocybe, lames d'abord claires, odeur prononcée de farine, comme son goût, la micro : spores presque rondes, ça semble bien être lui.
Il est plus rare sur le terrain que dans les livres, comme Entoloma inopiliforme, que je ne connais pas. C'est peut-être son année...

L'autre, que je veux vous inviter à chercher, illustré partout, c'est Agrocybe arvalis.
Fichier(s) joint(s):
Agrocybe-arvalis.jpg
Agrocybe-arvalis.jpg [ 128.03 Kio | Vu 909 fois ]
Fichier(s) joint(s):
Agrocybe-arvalis1.jpg
Agrocybe-arvalis1.jpg [ 137.85 Kio | Vu 909 fois ]

Banals au regard, peu remarquables, les agrocybes comme praecox, pediades, vervacti ou semiorbicularis se ressemblent et se mêlent.
Celui-ci est peu nombreux, plus ou moins coloré, vite étalé, hygrophane comme ses cousins, à pied lisse sans trace annulaire. Sa principale caractéristique est sa résistance à l'arrachement. Saisir le pied et tirer ne le dégage pas de la terre. Sa racine, courbe en général, est liée fortement à celles de l'herbe, et en principe fixée à un sclérote brun à noir.
Ce dernier ne vient pas avec le champignon. Il faut aller le chercher au couteau, mais il n'est pas loin et visible, petite truffe de 2 mm à 1 cm, tuberculeux, blanc marbré à la coupe.
Fichier(s) joint(s):
Agrocybe-arvalis2.jpg
Agrocybe-arvalis2.jpg [ 138.01 Kio | Vu 909 fois ]

Cette petite bille noire est le secret et la signature de cet agrocybe sûrement plus fréquent que le AR- RR de Courtecuisse.
Nous l'avons vu 2 fois cette semaine, à 30 km de distance.
Tant pis pour la pointe du couteau, coupez la motte de quelques champignons roussâtres à lames beiges, faites-vous le plaisir de le découvrir.
jean pierre


12 Octobre 2009, 10:29
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by Vjacheslav Trushkin for Free Forums/DivisionCore.
Traduction par: phpBB-fr.com