Nous sommes le 22 Novembre 2017, 20:26




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
 Saule saule...pourquoi 
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Novembre 2008, 23:55
Messages: 2063
Localisation: La Grande Verrière MORVAN 71
Message Saule saule...pourquoi
La tempête massacre les saules...
J'aime les noisetiers, toujours généreux, couverts de champignons dès qu'ils meurent.
Je parle des champignons lignicoles, lignivores... je préfère dire lignicoles, il ya dans lignivore quelque chose de cruel, d'animal, d'humain... manger, dévorer.
Mais les saules, légers et solides par leur souplesse, les saules dont on faisait des sifflets dès que la sève monte, les saules innombrablement variés, sont les arbres que je révère.
Pionniers, avant noisetiers et bouleaux, puis merisiers et chênes, sur les friches de la déprise agricole, les saules sont les premiers à mourir, cassés ou non par le vent, après que leur tâche transformatrice du milieu eût été accomplie, enrichissement humique, ombre protectrice, nourrissage d'abeilles... etc.
Et cassés, à terre ou pendus, cortiqués ou non, en hiver, examinez les branches.
Sur le même arbre débité que le propriétaire ne supportait pas de voir encombrer son terrain, tronçonné, branches rejetées sans intérêt pour lui, j'ai trouvé une dizaine d'espèces visibles à l'oeil nu, reconnaissables pour la plupart avec une loupe de naturaliste, pour peu qu'on s' intéresse bien sûr un peu aux petits ascos. Mais en cette saison... le plaisir n'est pas ailleurs.
D'abord, Exidia recisa, l'ambre déjà vu... sur le forum, enveloppant les jeunes rameaux morts.
Dans les fentes de l'écorce des branches moyennes, Ionomidotis fulvotingens, dont la chair se défait en brun rouge dans la potasse. Il préfère les merisiers, mais apparemment colonise aussi le saule.
Avec lui, encore un noireaud, plutôt bétulicole, Daldinia vernicosa, plus petit que Daldinia concentrica, vaguement stipité, zoné en coupe comme il se doit,
mais un peu passé, de l'automne dernier où je ne l'avais pas vu...
Mêmes branches, la plus jolie de mes trouvailles, dont j'ai déjà parlé, Panellus ringens, qui permet de superbes photos. Excusez-moi d'insister.
Les plus petites branches, sans écorce, sont couvertes de petites espèces noires,
la première, Glyphium elatum, qu'on ne voit bien que de profil, en lame de hache ou coin de bûcheron, strié, extravagant.
Durella commutata, que je viens de découvrir pour la première fois, tartelette noire.
Melanomma pulvis-pyrius, tout petit, mais très nombreux, à bec en tournevis cruciforme.
Avant de retrouver la couleur, Propolis versicolor, petites flaques blanches comme des plaques de neige, en groupes peu denses.
Un peu plus loin, toujours sur bois décortiqué, le très joli Neodasyscyphus cerinus, déjà signalé sur pommier, en mélange avec le basidio Merismodes anomalus, et avec un autre asco qui me semble être Trichopeziza mollissima, espèce de couleur variable.
Vous ne me tiendrez pas rigueur de remettre des photos d'espèces déjà vues, pour éviter de les aller systématiquement chercher sur Mycodb. Les liens y sont aussi... Tout est possible, tout est réalisable... c'est ce que disent mes collègues de sorties hebdomadaires.
Pour revenir aux choses peu sérieuses qui nous occupent, pensez aux saules, fortement.
A bientôt
jean pierre
Fichier(s) joint(s):
Ionomidotis-fulvotingens.jpg
Ionomidotis-fulvotingens.jpg [ 138.46 Kio | Vu 738 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Daldinia-vernicosa.jpg
Daldinia-vernicosa.jpg [ 119.78 Kio | Vu 739 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Panellus-ringens--.jpg
Panellus-ringens--.jpg [ 142.61 Kio | Vu 739 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Glyphium-elatum.jpg
Glyphium-elatum.jpg [ 135.05 Kio | Vu 740 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Durella-commutata.jpg
Durella-commutata.jpg [ 122.8 Kio | Vu 740 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Melanomma-pulvis-pyrius-1.jpg
Melanomma-pulvis-pyrius-1.jpg [ 119.31 Kio | Vu 738 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Propolis-versicolor-.jpg
Propolis-versicolor-.jpg [ 93.95 Kio | Vu 741 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Neodasys-cerina-et-Meris-an.jpg
Neodasys-cerina-et-Meris-an.jpg [ 134.86 Kio | Vu 739 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Merismodes-anomalus.jpg
Merismodes-anomalus.jpg [ 129.41 Kio | Vu 738 fois ]

Fichier(s) joint(s):
Trichopeziza-mollissima.jpg
Trichopeziza-mollissima.jpg [ 113.19 Kio | Vu 737 fois ]


10 Février 2009, 19:42
Profil

Inscription: 06 Décembre 2008, 13:57
Messages: 338
Message Re: Saule saule...pourquoi
Bonsoir à tous,


C'est toujour un plaisir que de te lire Jean-Pierre, tu sais retenir
l'attention, surement dûe à ta passion, elle t'anime. Qui plus est,
tu nous la fais partager et en cela, c'est motivant et on a envie de
filer vite, vite en forêt, ou ailleurs, voir ces beautés,
mais voilà, il fait déjà nuit :)
Mais je note toutes ces indices, qui me permettront peut être de les
voir aussi, et de mettre à profit tes excellents conseils, car j'ai
quelques jours de vacances bientôt, et zou --> Bourgogne !

J'aime beaucoup le Panellus ringens, j'adore ses lames,
on dirait l'intérieur d'un coquillage, le nautilus.
et le Trichopeziza mollissima, aspect duveteux, on y plongerait bien.

Merci Jean Pierre pour ces belles photos.
Je vous colle une photo d'une découpe de nautilus, qui n'a rien à voir
avec un champi...Vous me pardonnerez ;)

Bonne vacances à ceux qui partent, bon ski à ceux qui vont à la neige
et bon tout à tous.

Lyn.


Fichiers joints:
découpe d'un nautile.jpg
découpe d'un nautile.jpg [ 25.02 Kio | Vu 722 fois ]

_________________
LWT apprentie...
10 Février 2009, 22:56
Profil
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Novembre 2008, 00:53
Messages: 1126
Localisation: Sorges
Message Re: Saule saule...pourquoi
Bien beau texte c'est certain, plein de tendresse et de délicatesse. J'aimerai pouvoir faire aussi bien pour inciter nos lecteurs à chercher mais je les aiderai quand je le pourrai à déterminer leurs inconnus.
Toi et d'autres inscrits du forum participeront à ce plaisir.
Il est possible de trouver des espèces sur chatons et feuilles de saule : une vingtaine d'ascos dans le livre d'Ellis.
Je n'ai pas revu une jolie petite urne sur face inférieure de feuille depuis décembre 1989 : Urceolella salicicola.
Cela me ferai plaisir qu'un d'entre vous la retrouve pour que nous fassions une photo de cette rareté.
merci Jean Pierre


11 Février 2009, 09:15
Profil Site Internet
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Novembre 2008, 21:33
Messages: 244
Localisation: Les Ternes (Cantal)
Message Re: Saule saule...pourquoi
remy a écrit:
Je n'ai pas revu une jolie petite urne sur face inférieure de feuille depuis décembre 1989 : Urceolella salicicola.
Cela me ferai plaisir qu'un d'entre vous la retrouve pour que nous fassions une photo de cette rareté.


Bonjour,

Tout d'abord, merci Jean-Pierre pour ton post riche de par son contenu et son style.

Je viens de faire un bon quart d’heure de recherche sur le net pour Urceolella salicicola et ses deux synonymes (Urceolella graddonii/ Hyalotricha salicicola).Je n’ai pas trouvé une seule photographie de l’espèce. Je tacherai de consacrer un peu plus de temps à cette recherche plus tard. D’après le fichier de la SMF on peut aussi la trouver sur feuilles de Peupliers et de Bouleaux.

Que je trouve ou non quelque chose sur le net, tu peux compter sur moi pour retourner les feuilles mortes.

Bonne journée

Gérard


11 Février 2009, 10:20
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by Vjacheslav Trushkin for Free Forums/DivisionCore.
Traduction par: phpBB-fr.com