Forum MycoDB
http://www.mycodb.fr/forum/

Les tribulations d'un taxon
http://www.mycodb.fr/forum/viewtopic.php?f=3&t=1446
Page 1 sur 1

Auteur:  J-C Terrein [ 15 Octobre 2013, 21:37 ]
Sujet du message:  Les tribulations d'un taxon

Bonsoir,
De retour sur mycoDB après une assez longue absence, j’ai pris connaissance des échanges initiés par Shun sous la rubrique Agaricus sylvicola versus silvicola.
Je me propose d’apporter ma contribution sur les différents points abordés dans ce fil, en essayant de ne pas être trop long.
Je laisse aux commissions et instances compétentes le soin de décider si le fait de renommer Agaricus silvicola en Agaricus sylvicola est conforme à l’esprit du Code de nomenclature qui dit, dans le paragraphe 60.3 que la liberté de corriger un nom doit être utilisée avec réserve, surtout si les modifications affectent la première syllabe du mot. Une application sans discernement de l’article 60.1 plonge bien inutilement dans l’embarras de nombreux utilisateurs de la documentation livresque et en ligne qui avaient l’habitude d’écrire silvicola. Le cas de Fagus sylvatica est différent car cette dénomination semble la dénomination la plus courante pour cette espèce.
Au fait, pourquoi silvicola et pas silvicolus ou sylvicolus (pour Agaricus) ? Parce que silvicola, qui n’est pas un adverbe mais bien un adjectif, se décline, en latin, comme rosa -ae, au masculin comme au féminin. (cf la pièce jointe). Cette particularité exceptionnelle lui avait permis de passer sans encombre de Psalliota silvicola, féminin, à Agaricus silvicola, masculin. Mais voilà… au coin du bois, le méchant loup l’attendait…
Ce changement décrété n’affecte pas seulement l’orthographe mais aussi la prononciation. En latin, le y se prononce « u » et non « i ». Selon les pays, on le prononce différemment.
Les latinistes soucieux de respecter la prononciation latine prononceront : « Agarikouss sulouikola », les français moins soucieux : « agarikus silvicola » (ça ne change pas grand’chose pour eux), les anglais : « Agaricus sailouikola », les allemands : « Agarikous sulfikola », les enfants, « Agarikous pepsicola » … beaucoup de confusions en perspective…
Quelques précisions supplémentaires :
Xanthoderma est lui aussi un adjectif, mais dérivé du grec, et n’a, de ce fait, pas à suivre les déclinaisons latines.
Pour les noms de champignos formées sur un patronyme, comme l’Hygrocybe de Rea, l’épithète peut être un nom au génitif (épithète substantiviale) ou un adjectif au nominatif (épithète adjectiviale). L’article 60.c1 du Code dit ceci :
si le nom se termine par une voyelle ou par -er, les épithètes substantivales sont formées en ajoutant l’inflexion du génitif appropriée au sexe et au nombre des personnes honorées (p. ex. scopolii pour Scopoli (m), fedtschenkoi pour Fedtschenko (m), fedtschenkoae pour Fedtschenko (f), glazioui pour Glaziou (m), laceae pour Lace (f), grayi pour Gray (m), hookerorum pour les Hookers (m)), sauf quand le nom se termine par - a, auquel cas on ajoute -e (au singulier) ou -rum (au pluriel) (p. ex. trianae Pour Triana (m), pojarkovae pour Pojarkova (f), orlovskajae pour Orlovskaja (f)). Pour l’hygocybe de Rea on a donc la combinaison Hygrocybe reae et non Hygrocybe reai.

J’ai dû beaucoup élaguer pour ne pas être trop long, car ce texte synthétise plusieurs jours de recherches et de réflexion.
Bonsoir à tous
JCT

Auteur:  J-C Terrein [ 15 Octobre 2013, 21:44 ]
Sujet du message:  tribulations d'un taxon

Voici la pièce jointe annoncée dans mon précédent message
Fichier(s) joint(s):
silvicola et autres dérivés de silva.JPG
silvicola et autres dérivés de silva.JPG [ 58.2 Kio | Vu 4811 fois ]

Auteur:  remy [ 16 Octobre 2013, 08:45 ]
Sujet du message:  Re: Les tribulations d'un taxon

Bonjour,
Merci pour ce bel exposé.
Les erreurs ont été nombreuses.
Un seul exemple : le Cordyceps de Forquignon a été appelé forquignonii ou forquignoni.
Pourquoi un deuxième i à une certaine période ?
Je ne sais pas répondre.
Bonne journée
Rémy

Auteur:  J-C Terrein [ 16 Octobre 2013, 12:25 ]
Sujet du message:  Re: Les tribulations d'un taxon

Bonjour,
Au temps des romains, presque tous les noms de famille se terminaient en -ius pour un homme et -ia pour une femme, ce qui donne, au génitif, les désinences -ii pour un homme et -iae pour une femme.
Si on latinise le nom de la famille Forquinion à la mode romaine, on obtient Forquinionius pour le mari et Forquinionia pour l'épouse, ce qui donne, au génitif, Forquinionii et Forquinioniae. Si l'on veut parler des deux en même temps, on aura, au nominatif Forquinii (comme pour le génitif singulier) , et au génitif Forquiniorum.
L'article 60.c1 paragraphe (b) du Code de nomenclature (que je n'ai pas mentionné dans mon précédent message pour éviter les longueurs dit:
(b) si le nom se termine par une consonne (mais pas en -er), l'épithète substantive s'obtient en ajoutant - i- (augmentation du radical) et l'inflexion génitif appropriée au sexe et au nombre des personnes honorées (p. ex. lecardii pour Lecard (m), wilsoniae pour Wilson (f), verlotiorum des frères Verlot, brauniarum pour les sœurs de Braun, maçon-iorum pour Mason, père et fille).
Pour le nom Forquinion, on obtient donc, par cette méthode, forquinionii etc. ce qui revient au même que précédemment.
Jean-Claude

Auteur:  Altahir [ 16 Octobre 2013, 13:44 ]
Sujet du message:  Re: Les tribulations d'un taxon

Bravo et merci Jean-Claude pour toutes ces recherches et toutes ces explications claires en résumé. Cependant, il va falloir que je relise plusieurs fois pour activer quelques neurones supplémentaires avant qu'il ne reste une trace de tout ceci. L'avantage ici c'est que nous pourrons toujours nous y référer.
Merci encore
André

Auteur:  remy [ 16 Octobre 2013, 14:00 ]
Sujet du message:  Re: Les tribulations d'un taxon

Parfait,
Merci
Je t'envoie en message privé mon article sur forquignonii avec deux i et ditmari avec un i.
J'ai bien respecté ainsi le code de nomenclature sans savoir le pourquoi et bien maintenant je sais.
Bonne journée.
Rémy

Auteur:  J-C Terrein [ 16 Octobre 2013, 14:53 ]
Sujet du message:  Re: Les tribulations d'un taxon

N'ayant pas trop le loisir d'aller "sur le terrain", c'est un plaisir pour moi d'effectuer ces recherches si elles peuvent être utiles.
Je crains seulement de paraître pédant.
Jean-Claude

Auteur:  J-C Terrein [ 17 Octobre 2013, 18:26 ]
Sujet du message:  Re: Les tribulations d'un taxon

Remy, n'aurais-tu pas oublié de poster ton article sur forquignonii?
Jean-Claude

Auteur:  remy [ 18 Octobre 2013, 15:14 ]
Sujet du message:  Re: Les tribulations d'un taxon

Bonjour,
Je pensais te l'avoir envoyé en privé car trop lourd pour le forum et non encore publié et puis si pas encore fait, je m'en occupe.
Rémy

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/